Retour au blogue

La fibre du bois : polyvalente sur toute la ligne!

Qu’ont en commun les pintes de lait, les écrans d’ordinateurs portables et les freins du métro de Montréal? 

Tous ces produits sont faits à partir de fibre ligneuse, une fibre drôlement polyvalente que l’on retrouve dans les arbres et les arbustes. Puisque ces derniers sont formés en grande partie de lignine, un composé unique qui les rend solides, les protège des intempéries et leur permet de vivre très longtemps, la fibre du bois est un véritable bijou d’ingénierie!

Grâce à ses caractéristiques d’exception, cette ressource renouvelable bien de chez nous offre mille et une possibilités et aide l’économie québécoise à prospérer.

Petites fibres, grandes possibilités

Quand on parle des produits du bois, la première chose qui vous vient en tête, c’est sans doute le papier. Et c’est normal, car vous en utilisez tous les jours. Mais votre papier journal, votre papier hygiénique et les feuilles de papier sur lesquelles vous écrivez sont loin d’être les seuls produits du secteur forestier à meubler votre quotidien.

De la peinture aux médicaments en passant par les matériaux de construction, les balles de ping-pong et les tampons démaquillants, les exemples d’utilisation du bois sont aussi nombreux que variés. Les résidus ligneux peuvent même être transformés en carburant écologique et économique pour remplacer les combustibles fossiles.

Et aussi surprenant que cela puisse paraître, le lave-glace de votre voiture contient peut-être du biométhanol, un alcool produit à partir du bois. Vous utilisez plutôt le transport en commun? Sachez que les sabots de freins des voitures de métro sont faits à partir de bouleau jaune – l’emblème arboricole du Québec. Un amusant détail qui a de quoi faire vibrer votre fibre patriotique!

Un secteur enraciné dans la vie des Québécois

Au Québec, 99 % des résidences unifamiliales sont construites à partir d’une structure en bois. Et ce n’est pas un hasard! La fibre ligneuse a une grande capacité naturelle d’isolation et ne conduit pas de chaleur. Idéal dans un pays où il faut se chauffer 6 mois par année!

Comme le bois soutient votre maison, il soutient aussi l’économie. Car le secteur forestier québécois, c’est plus de 60 000 emplois et un chiffre d’affaires de près de 16 milliards de dollars. Et parions qu’avec ses efforts soutenus pour développer de nouveaux produits toujours plus innovants les uns que les autres, il continuera longtemps de s’imposer comme l’un des piliers de l’économie d’ici.

Sortir des sentiers battus

Découvrez toutes les nouveautés et les innovations du secteur forestier pour une gestion durable de nos ressources.